-type


-type

-type, -typie Éléments, du gr. tupos « empreinte; modèle » ( type) : archétype, contretype, linotype, prototype, sténotypie.

-type, -typie, typo-.
éléments, du gr. tupos, "empreinte, modèle".

⇒-TYPE, élém. formant
I. — Élém. représentant le subst. type, entrant dans la constr. de termes du vocab. de la biol. pour désigner un ensemble de propriétés propres à une espèce; le 1er élém. est d'orig. gr. ou lat. V. anti(-)type, cotype, homotype (s.v. homo- A), idéotype (s.v. idéo-), morphotype (s.v. morph(o)- I D), phénotype.
Rem. 1. Empr. au gr., v. archétype, ectype, prototype. 2. Empr. à l'angl., v. écotype. 3. Le subst. type intervient dep. la 2e moit. du XXe s. dans la constr. d'un certain nombre de comp.: besoin-type, cas-type, convention-type, exemple-type, formule-type, phrase-type, portrait-type, réponse-type, statut-type, ville-type (d'apr. GILB. 1971). 4. Certains mots ont été inventés par le biologiste dan. W. Johannsen en 1909. V. biotype, génotype, phénotype.
II. — Élém. tiré du gr. -, lui-même de « marque, empreinte; caractère gravé », entrant dans la constr. de subst. du vocab. de l'impr. et de la reprogr. pour désigner soit une machine, soit ce qui est imprimé ou reproduit.
A. — [Les mots constr. désignent une machine ou un outillage] V. graphotype (s.v. grapho-), linotype, logotype (s.v. log(o)- I A 1), monotype III, sténotype.
B. — [Les mots constr. désignent ce qui est imprimé ou reproduit] V. contretype, daguerréotype, électrotype (rem. s.v. électrotypie), galvanotype (s.v. galvano-), héliotype (s.v. hélio-), phototype, stéréotype.
REM. -typie, élém. formant, dér. de -type avec le suff. -ie, entrant dans la constr. de subst. fém. des sc. et techn. a) [Corresp. à supra I] ) [Les mots constr. désignent une tendance] V. stéréotypie. ) [Ils désignent une situation partic.] V. homotypie (s.v. homo- A). b) [Corresp. à supra II A; les mots constr. désignent une activité ou un procédé utilisant une machine] V. linotypie, sténotypie. c) [Corresp. à supra II B; les mots constr. désignent un procédé de reproduction caractérisé par le 1er élém.] V. chromotypie, daguerréotypie, électrotypie, galvanotypie (s.v. galvano-), héliotypie (s.v. hélio-), phototypie.
Prononc.:[tip]. Bbg. DUB. Dér. 1962, p. 23. — QUEM. DDL t. 15. — THIELE (J.). Wortbildung der frz. Gegenwartssprache: ein , Leipzig, 1981, p. 78.

-type, -typie
1 Derniers éléments de mots composés, empruntés ou formés en français, du grec tupos « empreinte; modèle ». Type.Ex. : albertypie, archétype, collotypie, contretype, dactylotype, daguerréotype, électrotype (et -typie), héliotypie, linotype, monotype, phototype, platinotypie, polytypie, prototype, sténotype, stéréotype.
2 Seconds éléments de lexies où type constitue une apposition. La formation de noms composés en -type est un phénomène qui s'intensifie dans la seconde moitié du XXe siècle. — Ex. : besoin-type, phrase-type, portrait-type, statut-type… (cf. aussi Art-type). || « Le comité interministériel établira le texte de la convention-type qui liera l'Éducation nationale au ministère des Affaires sociales et aux employeurs » (le Figaro, 11 janv. 1967). || « Le consommateur-type, aux besoins connus et classés une fois pour toutes, ça n'existe pas » (Elle, 28 janv. 1974).

Encyclopédie Universelle. 2012.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.